L'évolution de l'espace de travail en France

Des années 50 à aujourd’hui !

Nous ne remonterons pas au temps du moyen âge où apparaissent les premiers bureaux, ni au temps du taylorisme où les espaces de travail (bureautique) étaient purement fonctionnels, dotés de fenêtres très haute afin de ne pas distraire les employés, surveillés de près par leur supérieur hiérarchique … NON !

Nous préférons vous parler des années 50 où l’on a commencé à considérer que le lieu de travail pouvait être un facteur de productivité et de créativité. OUI !

  •  

C’est dans les années 60 que le changement devient radical. L’idée est de créer de l’échange entre les salariés en intégrant des cloisons modulables qui permettent de les regrouper par spécialités professionnelles.

Avec l’arrivée de l’ordinateur dans les années 70, nous avons fait un énorme bond en arrière !

En effet, les machines prennent beaucoup de place et la solution est de revenir aux espaces ouverts avec des bureaux plateaux : les OPEN-SPACE.

Mais ces espaces ouverts sans intimité, sans confidentialité, générant beaucoup de bruits, déclenchent un mal être chez les employés. On voit apparaître le phénomène du Burn-out qui se propage jusqu’au début des années 2000 sans que de changements soient opérés.

Et le bien-être au travail ?

En France, c’est en 2005 que les fabricants de mobiliers vont créer l’observatoire de la qualité de bureau appelé ACTINEO. Il va travailler étroitement avec le CRNS pour sensibiliser les entreprises à l’impact de l’aménagement des espaces de travail sur leurs salariés. De là, chaque entreprise va étudier l’aménagement de son espace de travail en fonction des demandes de leurs salariés, de la spécificité, de leur activité et de leurs moyens financiers. Le bien être des employés devient une priorité.

Aujourd’hui, en peu de temps, nos espaces de travail ont encore bien évolué !

Internet nous a apporté une plus grande mobilité de travail, la liberté d’exercer son métier dans différents lieux. Bien-sûr avec cette liberté est aussi apparu des problématiques : les espaces professionnels ont été sous-exploités et les travailleurs nomades ont parfois dû travailler dans de mauvaises conditions. 

Heureusement les espaces dynamiques ont fait leur apparition. C’est un concept qui nous vient des Etats Unis et plus particulièrement de Google. Le but a été de dynamiser la communication en interne, de créer un espace commun agréable permettant l’expression créative et l’échange au sein des entreprises. Ça marche !

Aujourd’hui les espaces de coworking se développent. Ce sont des espaces de travail partagés qui favorisent le réseautage professionnel et donc la réussite de leurs projets.

L’objectif est de proposer des lieux de travail adaptés, agréables, dynamiques et à moindres coûts aux télétravailleurs, aux indépendants et aux entrepreneurs qui ont des statuts plébiscités par le gouvernement et en plein développement !

Et vous, dans quel espace de travail voudriez-vous exercer ?